February 13, 2015


A ROTATING COLLECTION OF WORKS FROM ARTISTS WE HAVE EXHIBITED THROUGHOUT THE YEAR. BE SURE TO KEEP AN EYE ON THE 'NEW WORK' SECTION OF OUR WEBSITE, OR PHONE US TO FIND OUT WHAT'S NEW! 

BE SURE TO CHECK OUR OPENING HOURS ON THE CONTACT PAGE!

 

JE SUIS UNE SAUVAGE: Part IV of "What is an Artist?" 

Le Diamantaire a longuement réfléchi. “Cette simple question pourrait tout bêtement avoir comme réponse la définition d'un dictionnaire, mais la description d'un artiste est propre à chacun. Elle témoigne  d'une certaine sensibilité, éducation ou simplement de curiosité en règle générale. Elle débouche sur bien plus de questions. » Il me cite le Larousse. Il compare l’artisan et l’artiste.  Il questionne la relation compliquée entre l’artiste et l’argent (il ne faut pas paraître comme un vendu). J’ai d’ailleurs élaboré sur ce sujet dans la troisième version de cette série, publié la semaine dernière. “Moi, qui ai fait des études de métallerie et de chaudronnerie, j'aimais ce que je faisais en atelier par contre je ne trouvais aucun intérêt à la production pour l'industrie. Peut être que j'ai eu la chance d'avoir de bons professeurs qui aimaient leur job et m'ont appris les bonnes techniques de façonnage. Étais-je simplement un étudiant ou étais-je déjà un artiste qui a trouvé une forme de curiosité technique pour une voie professionnelle et esthétique par le graffiti? Il est impossible pour moi de s'autoproclamer artiste. J'utilise ce mot comme un statut, une qualification que l'on porte ou supporte. L'artiste n'est pas différent des autres êtres humains, il défend juste des idées qu'il aperçoit de la vie. La création peut devenir éternelle et à l'inverse certains individus donnes leur vie pour des futilités. L'art peu paraître inutile, mais il est la mémoire d'un passé. On ne naît pas artiste, on ne fait pas les beaux arts, des grandes écoles ou autres formations pour être un artiste. C'est simplement une sensibilité mélangée de curiosité qui s'exprime par une technique qui enfin y trouve une existence dans l'oeuvre aux yeux d'un intéressé. L'artiste existe et devient artiste lorsque ces paires l'ont qualifié comme telle. Ce n'est pas une médaille qu'il faut porter fièrement, car elle est selon moi importable, l'artiste prend souvent naissance bien plus tard dans certains cas. Celui-ci est simplement un être vivant dans son plus simple appareil. Il vit, observe le monde, le travail et sa sensibilité  met en exergue certains points qu'il développe. Cette qualification est donnée par les gens qui le perçoivent comme tel. Un réel artiste ne s'autoproclamera jamais artiste, mais comme un être humain avant tout.”

Le Diamantaire poursuit : “Être artiste, un réel métier ? L'artisan répond à un cahier des charges très précis, à un certain service qu'il doit apporter alors que l'artiste crée lui-même sa problématique et donc ses besoins pour le développement de son art. Une chose que j'ai compris en étant artiste, est plus il y a de liberté et plus la difficulté de créer est grande. Mes seules problématiques sont mes sentiments, la sensation que j'ai face à la vie en général et le besoin de m'exprimer, de défendre ma vision du monde.”

J’attends impatiemment la réponse de Garbage Beauty…. “Je suis désolé des délais, » me répond Romain. “Nous sommes quatre dans l'équipe, j'avais besoin de la validation de chacun avant de te faire parvenir quoi que se soit.” Garbade Beauty, qui se traduit simplement par Belle Poubelle, est un collectif incluant quatre artistes calligraffeurs : Vincent,  Romain, Olivier et Étienne.
 
“Un artiste se doit d'être curieux et sensible. Cela le poussera à chercher les fondements et les parties d’un tout, dans le but de comprendre la technicité et le fond de ce qui l’inspire. Son ouverture et son écoute lui permettent de poser un regard critique sur son environnement, pour ainsi comprendre et apprendre du regard que cet environnement pose sur lui. L’artiste est bien sûr créatif, mais surtout libre : libre de s'exprimer, libre de changer de discours, libre de présenter de nouveaux points de vue. Il a le devoir de se remettre en question et d'ainsi créer une interprétation pure et personnelle. L'artiste légitime son travail par le fond et la forme, ne se base pas sur une condition purement esthétique, il n’est pas décorateur.”
“La prise de position et l’engagement font partie de ses principes. Un engagement envers une cause, une réflexion, une vision, un questionnement, voire une idée sur laquelle il pourra baser son dialogue et consolider sa cohérence. L’artiste est maître de soi et de sa propre pyramide, il vit un concept. En revanche, les services professionnellement rendus à ses voisins le présente comme fournisseur: un illustrateur, un créateur ou un designer. Le rythme de création doit être en harmonie avec son état d’esprit et ses émotions, ce qui le distingue profondément d'un travailleur de l'esthétique. Bref, l'artiste doit être créatif, critique, sensible, clairvoyant, assumé et surtout libre. ”

Un grand merci à tous ceux qui ont pris le temps de définir qu’est-ce qu’un artiste : Enzo Sarto, DeeDee, Éric Clément, XRAY, Ricardo Cavolo, Omen, Jason Botkin, Gilf!, Whatisadam, Hanksy, Antoine Tavaglione, Stikki Peaches, Yoav Litvin, 123klan, Le Diamantaire et Garbage Beauty. Ce sont parfois les questions les plus simples qui poussent aux réflexions les plus intéressantes.


emily robertson
emily robertson

Author